Présentation du programme

Buts généraux  du programme Techniques d’éducation spécialisée vise :

  1. à rendre la personne compétente dans l’exercice de sa profession, c’est-à-dire lui permettre de réaliser correctement, avec des performances acceptables au seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et les activités inhérentes à la profession;
  2. à favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, notamment par une connaissance du marché du travail en général ainsi qu’une connaissance du contexte particulier de la profession choisie;
  3. à favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels chez la personne;
  4. à favoriser la mobilité professionnelle de la personne en lui permettant entre autres, de se donner des moyens pour gérer sa carrière, notamment par une sensibilisation à l’entrepreneurship.

Les compétences

Les compétences

Les compétences du programme ont été articulées dans une perspective selon laquelle l’ensemble des problématiques d’intervention que l’éducatrice ou l’éducateur rencontre dans l’exercice de sa profession est pris en considération. Ainsi, les compétences particulières recouvrent des champs d’intervention propres aux problématiques des usagères et usagers, tandis que les compétences générales assurent la polyvalence de la formation. Le programme vise ainsi à permettre l’adaptabilité des modes d’intervention selon les besoins des personnes en difficulté.

Les cours et les stages

Le programme technique que tu t’apprêtes à poursuivre  se déroule sur 3 ans. Voici l’ensemble des cours lié à la formation.

Grille de cours

Afin de bien comprendre la grille de cours voici quelques éléments de précision afin de faciliter ta compréhension.

Explication de la pondération

  • Dans la description de chaque cours, trois chiffres indiquent la répartition ou la pondération hebdomadaire des activités. Les deux premiers s’appliquent aux activités supervisées par le personnel enseignant. Le premier aux activités à caractère plutôt théorique et le second aux travaux pratiques, laboratoires et stages en particulier. Le troisième chiffre correspond au travail personnel requis en dehors des heures de cours.

  Notion de préalable

  • Un cours est identifié comme préalable à un autre cours lorsque celui-ci est nécessaire pour pouvoir s’inscrire à l’autre. On parle de préalable absolu lorsque la réussite de ce cours est essentielle à l’inscription à un autre. On parle de préalable relatif lorsque le cours doit avoir été suivi, mais pas nécessairement réussi.

Les stages

La formation pratique occupe une place importante dans le programme de Techniques d’éducation spécialisée. Deux stages en milieu d’intervention sont prévus à la grille de cours : le stage d’intervention et le stage d’intégration. Dans chacun de ces stages, vous devrez appliquer vos connaissances et apprentissages dans des situations concrètes auprès d’une clientèle en difficulté d’adaptation. Vous serez alors accompagné par un intervenant du milieu qui agira en tant que guide et modèle et par un professeur du département d’éducation spécialisée qui assurera le lien entre la formation pratique et la formation théorique.

STAGE D’INTERVENTION (351-529-JR)

Le premier stage se déroule à la Session 3 en raison de quatre (4) jours par semaine, 29h par semaine et ce 15 semaines

La durée représente  : 435 heures en stage et les supervisions individuelles/de groupe représentent : 60h

STAGE D’INTEGRATION (351-540-JR)

Le deuxième stage se déroule à la Session 6 en raison de quatre (4) jours par semaine, 29h par semaine et ce 15 semaines

La durée représente  : 435 heures en stage et les supervisions individuelles/de groupe représentent : 60h

Rencontre de préparation aux stages

La coordination des stages en collaboration avec les professeurs du département organise chaque année des rencontres préparatoires aux stages. On y présente les conditions d’admission, les procédures d’inscription, des informations sur les milieux de stage et les clientèles ainsi que des conseils pour se préparer aux entrevues de sélection.
Comportements et attitudes de base en Techniques d’éducation spécialisée

L’élève doit démontrer les comportements et les attitudes de base incontournables de la profession en Techniques d’éducation spécialisée avant de débuter un stage et tout au long des stages du programme. En conséquence, un-e élève qui ne démontre pas les comportements et les attitudes appropriées ne peut entreprendre ou poursuivre son stage.

Comportements et attitudes de base

***Conditions particulières d’admission en stage

  • Tout étudiant ou étudiante qui démontre par son comportement une inaptitude à fonctionner normalement dans le cadre de son programme (dont les agissements obligent un encadrement extraordinaire), pourra voir son inscription annulée dans ce programme. En de tels cas, l’étudiant ou étudiante devra démontrer son aptitude à réintégrer le programme suite à une expertise déterminée par le Collège. Les frais de cette expertise sont à la charge du Collège. (Conditions d’admission, d’inscription et d’exclusion, règlement 16, article 7.3)
  •  Retrait de stage : Dans certaines circonstances, il peut arriver qu’un élève soit retiré de son stage suite à des attitudes ou des comportements inappropriés (cf. critères d’exclusion). L’élève est donc en échec et obtiendra la note de 50% à son bulletin. Il devra reprendre le stage l’année suivante, après avoir eu une rencontre formelle avec le responsable des stages. Un abandon ou un retrait de stage pourrait entraîner un retrait du cours associé, selon l’évaluation des objectifs atteints à l’intérieur du cours par l’enseignant. Advenant un deuxième échec pour le même stage ou un autre stage de son programme, l’élève sera assujetti à l’article 6.4 du règlement 16 « Conditions et pratiques d’admission, d’inscription et d’exclusion », et sera alors exclu de son programme d’études pour les quatre sessions suivantes, excluant les sessions d’été.
  • « Certains milieux de stage procèdent à la vérification des antécédents judiciaires de chaque candidat et une condamnation pour une infraction ayant un lien avec les responsabilités du stagiaire, sans en avoir obtenu le pardon[1], pourrait empêcher celle-ci ou celui-ci d’obtenir un stage ». La personne possédant un casier judiciaire a la responsabilité d’en aviser la coordination des stages et le milieu de stage. Si l’étudiante ou l’étudiant ne s’acquitte pas de cette responsabilité auprès de son milieu de stage, le département avisera lui-même le milieu de stage. Advenant l’impossibilité de lui trouver un milieu de stage, l’étudiante ou l’étudiant devra se retirer du programme.
  • Plusieurs milieux de stage sont dotés d’une politique de retrait préventif pour les femmes enceintes. Ainsi, une étudiante enceinte peut se voir automatiquement retirée de son milieu de stage. Dans ce cas, le stage sera interrompu et l’étudiante aura à reprendre son stage dans son intégralité.
  • Après avoir été refusé plus d’une fois par un milieu de stage lors d’une entrevue, un étudiant ou étudiante se verra refuser l’accès aux stages et pourra être retiré du programme.
  • Les vaccinations suivantes sont fortement recommandés par la Direction de la santé publique pour tous les élèves du programme afin d’être protégés contre certaines maladies: hépatite B, vaccins de base I et influenza. Vous devez présenter votre carnet de santé au A 206 (bureau de l’API), avant d’accéder à votre premier stage. De plus, la Direction de la santé publique des Laurentides vous recommande fortement de recevoir, si ce n’est déjà fait, les doses adéquates de vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons ainsi que la vaccination primaire contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Si vous refusez de recevoir les vaccins recommandés par la Direction de la santé publique des Laurentides, vous devrez signer le formulaire de décharge afin de libérer le Cegep de St-Jérôme de toute responsabilité quant à un éventuel problème lié au refus de recevoir les vaccins.
  • Compte tenu du vaste territoire couvert par le Cégep de Saint-Jérôme, vous serez appelés à vous éloigner de votre domicile ou tout au moins à vous déplacer, pour effectuer vos stages.
  • Afin de favoriser des apprentissages diversifiés, le département d’éducation spécialisée privilégie que les deux stages obligatoires au programme s’effectuent auprès de clientèles différentes et dans des types de milieux différents.
  • Dans certaines circonstances, il peut arriver qu’un élève soit retiré de son stage suite à des attitudes ou des comportements inappropriés. La mention « échec » apparaîtra alors au bulletin de l’étudiante ou l’étudiant. Il doit reprendre son stage et sera soumis à des conditions particulières émises lors d’une rencontre formelle avec la coordination des stages (Cf. : Critères d’admission et Critères d’admissibilité aux stages en Techniques d’éducation spécialisée)
  • L’étudiante ou l’étudiant qui échoue à plus d’un stage ou plus d’une fois au même stage est exclu du programme, indépendamment du Collège où les stages ont été suivis. (Conditions d’admission, d’inscription et d’exclusion, règlement 16, article 8.6)

 

Épreuve synthèse de programme

  • Définition et exigences du Ministère

En vertu du nouveau Règlement sur le régime des études collégiales, tous les élèves inscrits au collégial doivent se présenter à une épreuve synthèse de programme à la fin de leur formation. La réussite de cette épreuve est conditionnelle à l’obtention du DEC.

L’épreuve synthèse de programme est une activité d’évaluation sommative située au terme d’un programme de formation. Elle implique donc une intégration des apprentissages réalisés autant dans les cours de formation générale que dans ceux de la formation spécifique.
L’épreuve synthèse ne sert pas à revenir sur l’ensemble de vos connaissances réalisées dans chacun des cours, mais doit plutôt vérifier la maîtrise des habiletés complexes propres à votre domaine d’études et si vous possédez les capacités d’entreprendre des études universitaires ou d’intégrer le marché du travail.

L’épreuve synthèse de programme est d’ailleurs élaborée à partir d’un profil de sortie qui se veut un portrait d’ensemble des grandes compétences que vous devez posséder au terme de votre formation collégiale.
Identification du cours porteur et brève description de cette épreuve synthèse

La réussite du Stage 2 (stage d’intégration) constitue la réussite de l’épreuve synthèse de programme.
Règles d’admissibilité

Pour être admissible à l’épreuve synthèse de programme, vous devez dans votre dernière session, être inscrit à tous les cours qu’il vous reste à compléter pour être en mesure d’obtenir votre DEC. Toute demande de dérogation devra être approuvée par la Direction des études. De plus, s’il y a lieu, vous devez satisfaire aux conditions particulières de votre programme d’études.

 

 

 

[1]   Mesure qui permet à une personne condamnée pour une infraction criminelle d’avoir son casier judiciaire classé à part des dossiers judiciaires des autres délinquants et gardé de façon confidentielle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed